Un français en Norvège

Suite des vacances

par Sylvain Tertois — dernière modification 23/10/2012 19:10

Un week-end en Août près de Stavanger

Le monde est petit parfois. Quand j'étais étudiant j'avais un ami, Thomas, qui avait une copine norvégienne, Agnès. A l'époque je n'avais pas encore rencontré Anne-Inger et je ne connaissais rien de la Norvège. Plusieurs années plus tard, quand j'ai parlé de ces amis à Anne-Inger, on s'est rendu compte que leur deux familles étaient en fait liées! Il s'avère que la mère d'Agnès et la tante d'Anne-Inger étaient copines quand elles étaient jeunes, et le grand-père d'Agnès était le médecin de la famille.

Le grand-père d'Agnès possède une "hytte" (qu'on traduit souvent par "cabane" mais en fait c'est plutôt "chalet" ou "maison de vacances") à Hommersåk, près de Stavanger. Thomas et Agnès y vont régulièrement en vacances, et ils nous ont invités pour un week-end.

C'est une hytte assez isolée. Quand le grand-père d'Agnès l'a faite construire, il voulait un endroit tranquille. Comme il était un docteur beaucoup de personnes le sollicitaient en permanence et pour ses vacances il cherchait un endroit avec le moins de contact possible avec le monde extérieur. Et encore aujourd'hui, on ne peut pas la rejoindre directement par la route et il n'y a pas d'eau courante (mais quand même l'électricité, seule concession à la modernité!).

Donc nous sommes arrivés en voiture, que nous avons garée près d'un quai. De là on peut se rendre à pied à la hytte, ou couper par la mer en prenant une barque (merci à Agnès qui a bien ramé! ;) ). La hytte est quasiment au bord de la mer...

Plage
Cliquez pour voir l'image dans sa taille originale…

On a passé un très bon week-end là-bas, très détendu. Le coin est superbe avec des paysages magnifiques. On a fait une balade à pied parmi plusieurs lacs aux alentours, malheureusement un peu sous la pluie et avec des bottes en caoutchouc pour la boue, mais on a quand même pu admirer la nature aux alentours.

Balade
Cliquez pour voir l'image dans sa taille originale…

Et voici la vue depuis la hytte:

Vue depuis la hytte
Cliquez pour voir l'image dans sa taille originale…

Sinon j'avais précisé au début de l'article qu'il n'y avait pas l'eau courante. Alors comment ça marche? Pour commencer il pleut comme vache qui pisse dans le coin, donc on récupère l'eau de pluie:

Collecte eau de pluie
Cliquez pour voir l'image dans sa taille originale…

L'eau ainsi récupérée sert pour la toilette, et aussi la cuisine après l'avoir fait bouillir. On peut éventuellement la boire mais ils préfèrent l'eau minérale. Et enfin, je ne peux résister à l'envie de montrer les toilettes:

Toilettes
Cliquez pour voir l'image dans sa taille originale…

C'est un système sans eau qui est assez populaire dans les hytte en Norvège, mais c'était la première fois que j'en voyais une en vrai. C'est plus efficace que des toilettes sèches et plus hygiénique aussi, parce que ça brûle tous les déchets. Par contre c'est un peu délicat à utiliser.

Un bon week-end donc, dépaysant, bien reposant et assez rigolo pour Philéas, le fils de Thomas et Agnès, qui a participé à la pêche de 6 maquereaux juste avant notre départ le dimanche. Merci encore à Thomas et Agnès, et aux parents d'Agnès pour leur accueil.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables.

Question: Que produisent les abeilles?
Votre réponse:
À propos

À propos de l'auteur

Liens

Mon site principal

Mes photos

expat.com

Météo chez nous