Un français en Norvège

Voiture

par Sylvain Tertois — dernière modification 18/08/2007 23:04
Classé sous :

Les démarches pour immatriculer la voiture

Anne-Inger avait bien dégrossi le terrain pour l'immatriculation de la voiture, et c'est presque allé comme sur des roulettes.

Donc tout d'abord comme je l'ai déjà dit, en arrivant en Norvège on a fait une déclaration à la douane comme quoi on importait une voiture. Il nous a fait un document de transit.

Avec ce document de transit on est allés voir une assurance. On a pu assurer la voiture (et le futur appartement, tant qu'à faire). Ca c'était la partie facile. Malheureusement il était 15h en sortant de l'assurance, donc impossible de faire d'autres démarches.

Mercredi on est allés à la Trafikkstasjon. C'est un organisme qui est chargé des immatriculations, de la vignette (et oui, on paye encore une vignette annuelle en Norvège) et du permis de conduire. Là on a montré notre document de transit, commandé une vignette annuelle, et des plaques d'immatriculation provisoires. En fait ce ne sont pas vraiment des plaques, mais des autocollants rouges sur lesquelles ils écrivent l'immatriculation avec une imprimante laser.

Ensuite, on est allés à la douane pour payer la TVA. Ils gardent les plaques françaises et du coup on a mis les plaques temporaires. C'est marrant parce que les plaques sont de la même couleur que la voiture, et on a presque l'impression qu'on a écrit l'immatriculation directement sur la voiture:

voiture avec plaques provisoires

Jeudi on avait rendez-vous à la trafikkstasjon pour le contrôle technique. Là on est tombé sur un gars très très très mou qui machouillait un cure-dent, et qui a mis 5 minutes à nous dire qu'il manquait le formulaire 221 de la douane et que sans ça il ne pouvait rien faire. Recalé! On a pris rendez-vous pour un nouveau contrôle technique le lendemain, et pris une nouvelle plaque provisoire pour vendredi. Après on est partis à la douane (au fait je vous avais dit qu'il y a une demi-heure en voiture entre la trafikkstasjon et la douane?) récupérer ce fameux *%£*§ de document 221 qu'ils avaient oublié de nous donner (mais qu'ils avaient bien rempli, parce que le douanier nous a montré tout fier la photocopie qu'il en avait faite).

Vendredi retour à la trafikkstasjon pour le recontrôle technique, à 13h, encore avec le gars tout mou. Ca s'est résumé en fait dans la recherche du numéro de châssis sur la voiture, et vérifier que c'est le même que sur les papiers. J'ai eu la très bonne idée de contacter Toyota avant de partir, et ils m'ont envoyé un certificat de conformité européen. Du coup avec ce certificat ils ne contrôlent pas la voiture mais prennent les informations sur le certificat. Le contrôle a donc pris 5 minutes, et après il nous a demandé d'attendre qu'il fasse les papiers et saisisse les informations dans l'ordinateur. 40 minutes après (il tapait sur le clavier avec son nez?) il nous as rendu les papiers (avec le fameux formulaire 221 qu'il a signé, et sur lequel il a rempli deux cases: la couleur de la voiture et le type de boite de vitesse). Avec ce papier on a filé à la douane (au fait je vous avais dit qu'il y a une demi-heure en voiture entre la trafikkstasjon et la douane?) pour payer le reste de la taxe d'importation. Le douanier a tamponné le document 221, et on est repartis à la traffikstasjon (au fait je vous avais dit qu'il y a une demi-heure en voiture entre la trafikkstasjon et la douane?). Là on a fait un peu la queue, montré le 221, ainsi que le papier qui prouve qu'on a bien payé la vignette annuelle, et elle nous a donné les plaques. Le tout avant la fermeture, à 15h15. Ouf!!

Ceux qui ne dormaient pas encore à la lecture de tout ça auront peut-être remarqué que j'ai dit "donné les plaques". Eh oui, en Norvège ce ne sont pas les garages qui font les plaques, mais l'administration. Tu ressors de là avec tes plaques sous le bras et tu te débrouilles pour les fixer. Il parait que c'est légal de les visser en Norvège mais de toute façon j'ai ma pince à riveter (on a toujours besoin d'une pince à riveter chez soi). On est donc rentrés et j'ai riveté les plaques. Et voilà, je suis Norvégien sur la route:

plaques definitives

Simple, non?

Anonyme a écrit :
18/08/2007 23:43
C'est rigolo, parce qu'en Belgique c'est aussi l'administration qui délivre les plaques, donc à chaque conducteur de les fixer (et de passer ses journées à attendre à différents guichets).
Et d'habitude c'est simplement boulonné.

Ces Français qui ne font rien comme les autres :-p
Anonyme a écrit :
01/02/2008 12:27
A la lecture du récit de Sylvain des démarches, j'aurais tendance à dire que peu importe le pays, l'administration reste l'administration, et en cela les fraçais font bien comme tous les autres ;-)
Anonyme a écrit :
29/01/2008 15:25
Salut, je commence à m'intéresser aussi à l'importation de ma voiture vers la Norvège, mais en allant sur le site de la douane, ils m'annoncent 69000 nok pour la TVA et les frais divers. Ca me paraît complètement délirant au vu de mon véhicule (une petite Citroën C2 datant de 2004). Etant donné que tu as le même genre de voiture, je peux te demander si tu as payé à peu près la même chose? J'espère malgré tout m'être trompée dans mon calcul, sinon il va falloir que j'envisage le vélo...
Et merci pour ton blog, il est archi informatif :)
Anonyme a écrit :
29/01/2008 15:52
Salut!
Pour une voiture de 2004 ça me semble peut-être un peu élevé, mais c'est effectivement l'ordre de grandeur de ce que j'ai payé. Il faut t'attendre à quelque chose de plus proche de 60000 NOK que de 10000 NOK malheureusement!
Merci pour les commentaires!
Anonyme a écrit :
31/07/2008 16:25
Salut,

tout d'abord merci pour ce super blog.

J'ai des questions pour l'importation de voiture.
En effet mon ami et moi même vivons en Norvege depuis presque 1 an.
Nous avions la chance d'avoir un contrat francais d'un an et donc pas besoin de payer les taxes d'importation.
Au 1er septembre nous commencons tous les 2 un CDI norvegien. Il va donc falloir se mettre aux normes norvegiennes.
Pour le moment nous n'avons absolument rien: pas même le papier des douanes (doc de transit). Nous ne savons pas par où commencer.
Il semble que tu sois allé à l'assurance en 1er etape. Je pensais qu'il fallait déja avoir payé ses taxes avant d'assurer sa voiture en Norvege.
Aussi pour l'assurance es-tu passé par un syndicat ? il parait qu'on a des bonnes reductions si on est affilié à un des syndicats.
Est-ce que tu as demandé à ton assurance auto en france de fournir une attestation comme quoi tu avais du Bonus et pas d'accident ou quelque chose comme ca ?

De +, je me demandais ce qu'ils faisaient de tes plaques francaises. Si nous voulons retourner en France dans 5 ans avec la même titine, comment ca se passe ? Faut-il à nouveau payer des taxes de part ou d'autre de la frontiere ?

On a pas mal de papiers à faire en France et ici dû à notre changement de status même si nous vivons ici depuis 1 an.

Merci d'avance pour tes réponses.

Vanessa

PS: j'aurais surement d'autres questions etant donné que nous sommes aussi à la recherche d'une maison dans laquelle investir ;-)

Anonyme a écrit :
01/08/2008 19:45
Salut Vanessa, et merci!

Le document de transit c'est le douanier qui va l'établir lors du passage de la frontière. Pour faciliter la démarche il vaut mieux venir avec le formulaire RD-0030 déjà rempli.
Pour l'assurance on avait difficilement réussi à prendre une assurance norvégienne pour la voiture avec encore ses plaques françaises. Depuis je me suis rendu compte que c'est illégal. Je pense donc qu'il vaut mieux prévoir que l'assurance française marche pendant quelques jours en Norvège, puis de faire la démarche dans une assurance norvégienne avant de changer les plaques. Heureusement en Norvège l'assurance est liée à la personne et pas aux plaques, donc ça devrait passer.
Je ne suis pas passé par un syndicat parce que je ne travaillais pas encore à ce moment, mais on m'a dit aussi que c'était très intéressant, avec des réductions de 10 à 20%.
Pour le bonus c'est le plus compliqué. L'assurance m'a effectivement fait un papier, mais il ne remonte qu'aux 5 dernières années, alors qu'il en faudrait 12 pour avoir le bonus maximal. Ici encore il faut tenter de négocier avec l'assurance et leur expliquer le système du bonus en France. Pour nous ça a marché ;)
Les douanes gardent les plaques françaises et la carte grise. Si tu souhaites faire revenir ta voiture en France un jour, il faut absolument la faire dédouaner aux douanes françaises avant de quitter le territoire, et garder les papiers pour la réimportation plus tard, qui ne devrait pas être payante.
Ah et j'oubliais, demande bien au constructeur un certificat européen avant de venir en Norvège, ça évitera de devoir faire un contrôle technique complet.

Bon courage!
Anonyme a écrit :
05/08/2008 15:16
Bonjour,

Un grand merci pour ta réponse.
En fait depuis 10 mois nous avons la voiture francaise avec les plaques francaises et l'assurance francaise car j'avais un contrat francais pour un an mais avec un travail en Norvege.
Donc nous n'avons rien fait de particulier à la douane (on est arrivé pas ferry à 1h du matin et personne n'était là).
Du coup nous n'avons pas ce papier.
Et rien que les taxes à payer pour l'importation me font bondir !!!!!!!!!
Je ne sais pas combien tu as payé pour ta voiture mais j'ai une tite punto de 2001 et ils m'annoncent environ 50000kr de taxe (je dois encore verifier l'emission de CO2 mais ca tourne dans ces prix là).
Je trouve ca effrayant de devoir payer autant !
Comment as-tu fait ?
Nous hesitons même à la vendre en france pour en acheter une autre ici.

De plus il nous faut plus d'une heure de trajet pour aller aux autorités donc pour le moment on les appelle regulierement pour bien être sûr que ca n'etait pas une erreur ! Mais non, a priori je vais devoir payer aussi cher que le prix de ma voiture pour l'importer. ca me rend folle surtout que je l'ai depuis presque 7 ans.

Mon assurance francaise m'assurance jusqu'au 31 août, alors on cherche activement la meilleure solution.
Merci pour tes conseils.

Vanessa
Anonyme a écrit :
06/08/2008 11:59
Ca me semble malheureusement correct comme montant. La TVA ne doit pas être élevée vu l'âge de la voiture, mais par contre la taxe d'immatriculation liée entre autres à la pollution est toujours à plein pot et reste très élevée.
Comme elle est assez vieille ça serait peut-être mieux effectivement de la revendre en France et d'en acheter une autre en Norvège, l'écart de prix risque d'être moins élevé que cette taxe. Renseigne-toi quand même un peu sur le marché de l'occasion en Norvège avant de décider!
Guillaume a écrit :
18/07/2013 18:40
Bonjour,

Comme les visiteurs précédents je te remercie vraiment pour l'expérience que tu partages.

Je viens de commander ma voiture en France chez un mandataire pour l'importer en Norvège en octobre. Je pense avoir lu la quasi totalité des informations que je recherchais, mais j'apprécierais si tu pouvais m'aider sur quelques points.

- A propos de l'assurance: je ne vis en Norvège que depuis octobre 2012 (Lofoten :) ), j'ai 27 ans, mon permis depuis plusieurs années, mais n'ai jamais été propriétaire d'une voiture auparavant et n'ai par conséquent aucun antécédent avec une quelconque assurance. Je possède un compte en Norvège (DNB), un fødselsnummer et une "enkeltmannsforetak". Je suis dentiste et "loue" une partie du cabinet, des instruments... où je travaille, sur la base d'un contrat d'un an que j'ai prolongé d'une année supplémentaire encore, et que je prolongerai peut-être à nouveau.

> Comment puis-je faire assurer ma voiture neuve (avec ses plaques temporaires pour l'export) durant mon trajet (France, Deutschland, Denmark, Sverige, Norge)?

As-tu fait appel pour ta part à une assurance norvégienne (et si oui, laquelle?) ou à une assurance française?

A quelles difficultés dois-je m'attendre pour assurer le véhicule (que je compte récupérer papiers en main, quelques jours avant mon trajet retour)?

- Concrètement, comment se déroule le passage au douane concernant les bagages que tu transportes? (je ne compte faire aucun trafique, mais je pense acheter un maximum de matériel de montagne hors taxe au vieux campeur et les ramener en voiture). Sais-tu à quel moment/où... doit-on se présenter pour obtenir le remboursement de la TVA payée en France (pour ces achats)?


Merci,

God kveld,

Guillaume



  
Guillaume a écrit :
18/07/2013 18:47
* en relisant tes commentaires précédents, je m'aperçois d'une bourde: je viens de voir que tu as conservé ton assurance française pour le trajet. Néanmoins, si tu as une idée/un conseil concernant ma situation, je suis preneur!

(PS: le ciel est gris aujourd'hui ;) )
Sylvain Tertois a écrit :
19/07/2013 13:36
L'assurance n'est vraiment pas facile. Une assurance française refusera de t'assurer parce que tu es domicilié en Norvège. Une assurance norvégienne refusera de t'assurer tant que tu n'as pas les plaques norvégiennes.
Il n'y a qu'une assurance en Norvège qui est habilitée à assurer les voitures de résidents norvégiens avec des plaques étrangères. Malheureusement je ne me souviens plus du nom, je sais juste qu'ils ont un bureau à Oslo, que c'est une assurance que tu paye à la journée, et que ça coûte un bras.
Pour le contenu de la voiture, comme ce n'est pas un déménagement il n'y a pas de formulaire RD-0030 à remplir et c'est compté comme un voyage normal, avec les quotas et franchise de douane habituels. En théorie si le total dépasse une certaine valeur et n'est pas visiblement usé, tu dois payer la TVA. Ceci dit en pratique ils ne sont pas trop regardants à ce niveau là.
Pour le remboursement de la TVA française, certains magasins en France font partie d'un organisme (comme Global Blue) qui te pré-remplissent un formulaire que tu peux utiliser à la douane à la sortie du territoire pour te faire rembourser. Par contre comme tu es en voiture il faut trouver la douane sur la route à la sortie de la France, et je ne sais pas s'ils ont encore beaucoup de bureaux occupés ;)

Bon courage!
Guillaume a écrit :
31/07/2013 17:06
Merci beaucoup pour ta réponse. Je commençais à désespérer niveau assurance puisque effectivement toutes celles contactées me répondent négativement :(.
Pour mes achats je contacterai directement les autorités norvégiennes pour vérifier avant.
Merci !
Anna a écrit :
01/12/2013 16:11
Bonjour,

Je viens régulièrement sur votre site pour prendre des renseignements. Un grand merci!

Pour ma part, je suis arrivée en Norvège avec ma voiture en début Avril. Je n'ai aucun papier de la part de la Douane car nous étions arrivés par bateau et à une heure tardive.
Aujourd'hui mon problème est le suivant: mon contrôle technique Français arrive à terme. Comment dois-je procéder? Actuellement je n'ai plus de contrat de travail mais je possède un ID.
Est-ce qu'il est nécessaire d'avoir des plaques norvégiennes pour passer un CT ici?
Est-ce que changer de plaques signifie devoir importer sa voiture (et payer taxe + TVA)?

Merci de vos réponses!
Sylvain Tertois a écrit :
01/12/2013 20:40
Bonjour et merci!

Tant que vous avez des plaques françaises, ça veut dire qu'officiellement vous habitez toujours en France, et il faut faire le contrôle technique en France.
Pour le faire en Norvège, il faut d'abord faire immatriculer la voiture en Norvège, et donc payer les taxes d'importation.
Kathryn a écrit :
25/07/2016 18:57
Bonjour, je suis une étudiante française qui s'apprête à partir un an faire un Master à Oslo. Je pars en voiture. Mon assurance française ne me couvre que pour 3 mois. Dois-je vraiment faire une nouvelle immatriculation de mon véhicule en Norvège afin de pouvoir m'assurer ?
Sylvain Tertois a écrit :
01/08/2016 14:58
Bonjour Kathryn.

Vis à vis de la Norvège tu peux rester un an dans le pays sans changer d'immatriculation. Par contre pour l'assurance c'est un autre problème. Si tu as la possibilité de rester domiciliée en France (chez des parents par exemple) c'est parfois possible de garder l'assurance française, mais probablement avec l'obligation de rentrer en France régulièrement (et donc avec des moyens de prouver que toi ou ta voiture étaient en France). Il faut quand même en parler avec l'assurance parce que suivant les conditions du contrat, ils pourraient refuser d'indemniser s'ils soupçonnent que la voiture était à l'étranger pour une période plus longue qu'un voyage touristique.
L'autre solution est l'assurance norvégienne qui peut couvrir les voitures avec des plaques étrangères mais le tarif est vraiment prohibitif.
La question serait peut-être plutôt de savoir si tu as vraiment besoin d'amener ta voiture? Conduire à Oslo est plutôt pénible (en plus en ce moment avec les travaux dans les tunnels c'est n'importe quoi) et le transport collectif n'est pas complètement mauvais.
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les url et les courriels sont transformés en liens cliquables.

Question: Que produisent les abeilles?
Votre réponse:
À propos

À propos de l'auteur

Liens

Mon site principal

Mes photos

expat.com

Météo chez nous